CIMA-Q

Consortium pour l'Identification précoce de la Maladie d'Alzheimer - Québec

Neuroimagerie

Direction : Simon Duchesne (eng., Ph. D.)


Cochercheurs/collaborateurs :

Jean-Paul Soucy (M.D.), Julien Doyon (Ph. D.)


La neuroimagerie est une technique bien établie et reconnue pour établir le diagnostic de la maladie d'Alzheimer et pour faciliter un prognostic chez les individus avec des troubles cognitifs légers. Dans son projet, le CIMA-Q vise à établir l'utilité de la neuroimagerie à détecter les signes encore plus précoces et/ou les facteurs de risque associés à l'Alzheimer chez des individus ayant des plaintes cognitives subjectives, qui sont souvent les premières manifestations de la démence.

À ces fins, le Consortium a mis en place une plateforme de neuroimagerie, impliquant sept sites dédiés à l'imagerie du cerveau par résonance magnétique (IRM) et quatre sites ayant la capacité de mesurer le métabolisme du cerveau par la tomographie par émission de positons (TEP). Les sites sont:

La plateforme de neuroimagerie a deux objectifs principaux. Le premier sera d'harmoniser les acquisitions effectuées par IRM et TEP. Ceci implique la création et la validation de protocoles harmonisés, la qualification des différents sites et un contrôle de qualité effectué de façon continue et à chaque site, en utilisant un fantôme géométrique et un fantôme humain unique. Ces étapes sont nécessaires afin de standardiser les données provenant des différents sites. Le deuxième objectif consiste à faire l'acquisition d'images cérébrales de sujets participant à l'étude du CIMA-Q. Nous espérons acquérir des données IRM pour 75 individus avec des plaintes cognitives subjectives, 25 individus avec des troubles cognitifs légers, 25 individus atteints de la maladie d'Alzheimer et 25 individus contrôles. De plus, nous planifions faire l'acquisition d'images cérébrales de 35 individus par la TEP en utilisant le fluoro-deoxyglucose.

irm
Courtoisie de Philips Medical Systems
irm
Courtoisie de True Positive MD Inc.

Toutes les données seront inspectées afin de valider leur qualité et leur intégrité. Ces données seront ensuite centralisées dans la banque de donnée du CIMA-Q afin de les rendre disponible aux chercheurs québécois et les autres membres du Consortium. Nous sommes aussi en partenariat avec une jeune entreprise émanant des Universités McGill et Laval, True Positive Medical Devices Inc., afin d'obtenir des données volumétriques de façon automatisée.

Nous espérons que ces données de haute qualité permettront aux chercheurs d'effectuer des analyses multi-modales, en les combinant avec les marqueurs de neuro-psychologie et biochimiques pour développer des outils permettant le diagnostic précoce de la maladie, là où les interventions ont le plus de chance de réussir.